Histoire

SUISSE

1877

L’Etat fédéral édicte une loi sur les fabriques qui n’a pas sa pareille au niveau international. Pour la première fois, l’Etat intervient dans la liberté contractuelle et impose des directives en matière de protection des travailleurs et des travailleuses. Il limite la durée légale du travail et protège en particulier les femmes et les enfants. 

MONDE

1890

L’assurance sociale développée par Bismarck durant les années 1880 dans le nouvel Empire allemand devient un modèle pour les autres pays, y compris la Suisse. Le principe de l’assurance est que les prestations ne dépendent plus d’un besoin, mais sont garanties à titre de droit.

MONDE

1900

La protection du salariat devient une préoccupation internationale. De nombreux congrès et l’Office international du travail, fondé à Bâle en 1901, s’efforcent d’harmoniser les protections mises en œuvre par les différents Etats, d’empêcher les effets néfastes de la concurrence économique et de limiter la contestation sociale.

SUISSE

1902

L’introduction d’une assurance-maladie et accidents échoue devant le peuple en 1900. Deux ans plus tard, la partie non contestée du projet, l’assurance militaire, entre en vigueur. Les soldats sont ainsi le premier groupe de population soumis à une assurance sociale.

SUISSE

1912

Les votants acceptent une révision du projet d’assurance-maladie et accidents qui prévoit un régime d’obligation partielle dans l’assurance-accidents, mais renonce à réformer en profondeur l’assurance-maladie. En 1918, la Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents (CNA/SUVA) commence ses activités. 

SUISSE

1913

Création de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) 

MONDE

1914-1918

La Suisse n’est pas préparée à une guerre longue. La faiblesse de l’assistance, la pénurie alimentaire et la hausse des prix aggravent les difficultés sociales. Les conflits sociaux liés à la grève générale de 1918 préparent le terrain de réformes sociales d’envergure. 

SUISSE

1916-1924

Alors que les premiers projets d’assurance-vieillesse et survivants fédérale rencontrent des obstacles politiques, les caisses de pension connaissent une première phase d’expansion. C’est aussi durant cette période que la prévoyance vieillesse devient un marché important pour les assureurs vie. 

MONDE

1919

Après la Première Guerre mondiale, les puissances victorieuses espèrent faire un pas important vers une paix mondiale durable en créant la Société des Nations. La justice sociale et la sécurité sociale sont conçues comme des facteurs de paix. L’Organisation internationale du travail (OIT) est chargée de les promouvoir.

SUISSE

1925

Le peuple adopte un article constitutionnel qui autorise la Confédération à élaborer une assurance-vieillesse et survivants (AVS).

MONDE

1935

Une assurance-vieillesse qui laisse une marge de manœuvre à des formes de prévoyance privée.

SUISSE

1939-1945

Introduction d’un régime d’allocations pour perte de salaire et de gain pour assurer la protection financière des soldats.

MONDE

1942

Le « rapport Beveridge » du Royaume Uni esquisse le modèle d’une prévoyance publique couvrant tous les risques de l’existence.

AVS 66.1

1943

Création de la caisse d’allocations familiales.

SUISSE

1945

La protection de la famille est inscrite dans la constitution. L’article prévoit l’introduction d’une assurance-maternité et d’allocations familiales.

AVS 66.1

1947

Le Conseil d’administration de la Fédération vaudoise des entrepreneurs et le Comité central de la Société suisse des entrepreneurs (SSE) votent la transformation de la Caisse pour mobilisés en Caisse d’assurance vieillesse dans le cas d’une issue favorable de la votation sur la LAVS.

AVS 66.1

1947

La Fédération vaudoise des entrepreneurs crée une caisse d’assurance vieillesse en collaboration avec la SSE. Cette caisse a pour but de constituer l’ossature des différentes assurances sociales que propose la FVE telles que la Caisse d’allocations familiales, jours fériés payés et timbres vacances ainsi que pour le futur règlement des allocations militaires et l’assurance maladie.

SUISSE

1947

Le peuple accepte la loi sur l’AVS ; les premières rentes sont versées début 1948.

MONDE

1948

La sécurité sociale est inscrite dans la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH).

AVS 66.1

1948

Création de la caisse des timbres vacances.

MONDE

1952

La Conférence générale de l’Organisation internationale du travail adopte une convention concernant la norme minimum de la sécurité sociale. Celle-ci sera ratifiée par la Suisse en 1977.

CRP

1957

Création de la Fondation d’assurance et de prestations sociales en faveur des métiers groupés par la Fédération romande des métiers du bâtiment (FRMB). Elle a pour but d’assurer les patrons et les ouvriers des entreprises affiliées à la FRMB contre les conséquences économiques de la maladie, de l’invalidité, de la vieillesse et de la mort.

AVS 66.1

1959

Création de l’AVS complémentaire.

SUISSE

1959

Introduction de l’assurance-invalidité.

CRP

1959

Inscription de la Fondation AVS complémentaire de la Fédération vaudoise des entrepreneurs au registre du commerce.

SUISSE

1965

Les rentes de l’AVS et de l’AI sont nettement inférieures au minimum vital. De nombreux retraitées et retraités vivent dans la pauvreté. Les prestations complémentaires sont introduites.

CRP

1967

Création d’une caisse paritaire de retraite, la Caisse de retraite professionnelle de l’industrie vaudoise de la construction (CRP IVC). La Fédération vaudoise des entrepreneurs est un précurseur au niveau Suisse dans le domaine des métiers de la construction.

CRP

1968

Ediction du premier règlement de la CRP, fruit des négociations de la FVE, d’une part, et de la Fédération suisse des ouvriers sur bois et du bâtiment (FOBB), la Fédération chrétienne des ouvriers du bois et du bâtiment (FCBB), la Fédération ouvrière vaudoise (FOV) et les Syndicats autonomes vaudois.

SUISSE

1972

Le peuple a le choix entre deux modèles de prévoyance vieillesse : faire de l’AVS une véritable pension populaire ou instaurer un système de trois piliers basé sur la généralisation des caisses de pensions. Il se prononce clairement en faveur du second modèle.

CRP

1974

Extension du champ d’application de la convention, ouvrant le droit à la CRP à d’autres corps de métier du bâtiment.

SUISSE

1979

Instauration de la 9e révision de l’AVS. Les rentes sont désormais automatiquement indexées chaque année à l’évolution des salaires et des prix pour contrer les effets de l’inflation.

AVS 66.1

1980

Inauguration du complexe de Tolochenaz.

SUISSE

1984

Première révision de l’assurance-accidents. La couverture d’assurance est étendue à toutes les personnes salariées. En outre, la Suva doit affronter la concurrence d’autres acteurs sur le marché des assurances. Les assureurs privés peuvent également proposer une couverture d’assurance-accidents obligatoire.

SUISSE

1985

Mise en œuvre de la prévoyance professionnelle.

AVS 66.1

1996

Construction d’un deuxième bâtiment administratif pour les institutions sociales.

AVS 66.1

2001

Introduction d’un système de rente transitoire permettant aux travailleurs de prendre une retraite anticipée dès 62 ans.

CRP

2001

Création de la Fondation de la métallurgie vaudoise du bâtiment (FMVB). Elle a pour but d’assurer les travailleurs des entreprises de la métallurgie du bâtiment contre les conséquences économiques de la retraite, de l’invalidité et du décès.

AVS 66.1

2003

Entrée en vigueur de la Convention collective de travail pour la retraite anticipée dans le secteur principal de la construction (CCT RA).

Signature de l’Acte constitutif de la Fondation RESOR, Caisse de retraite anticipée en faveur des métiers du second œuvre romand.

AVS 66.1

2004

Entrée en vigueur de la Convention collective pour la retraite anticipée dans le second œuvre romand (CCRA) pour les métiers du second œuvre.

SUISSE

2004

Concrétisation de l’allocation maternité, financée par les cotisations versées au régime des allocations pour perte de gain initialement mises en place pour les soldats de l’armée de milice.

SUISSE

2006

Entrée en vigueur de la loi sur les allocations familiales qui définit des montants minimaux par enfant.

AVS 66.1

2008

La Caisse AVS 66.1 reçoit l’autorisation de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) de gérer d’autres tâches. L’activité de la caisse d’allocations familiales en fait partie.

AVS 66.1

2015

La caisse AVS 66.1 gère le 2e pilier, devenant ainsi une des seules caisses de compensation à posséder les deux piliers en son sein.

CAFEV

2016

Inscription de la Fondation de la Caisse d’allocations familiales de la Fédération vaudoise des entrepreneurs (CAFEV) au registre du commerce. Elle reprend une partie des activités et du patrimoine de la Fondation des Institutions sociales de l’industrie vaudoise de la construction (IS IVC), relatifs à la gestion des allocations familiales.

CAFEV

2016

L’autorisation de l’OFAS est confirmée à la Caisse de compensation des entrepreneurs, agence vaudoise 66.1 concernant la gestion de la CAFEV.

AVS 66.1

2017

Lancement d’Ipension 2nd

CAFEV

2017

Décision de constatation du Département de la santé et de l’action sociale du canton de Vaud. La fondation CAFEV est autorisée à pratiquer dans le canton de Vaud.

CAFEV

2018

La CAFEV reprend la gestion de la caisse d’allocations complémentaires aux prestations fédérales sur le régime d’allocations pertes de gain.

CAFEV

2019

L’Autorité de surveillance des fondations ainsi que le registre du commerce valident le contrat de transfert de patrimoine, permettant ainsi le transfert des biens entre fondations liés à ce régime et la validation des nouveaux buts de la fondation CAFEV.